lundi 22 octobre 2018

Frissons / Philippe Mathy



Gorge nouée, tu frissonnes.
Au bord de cet étang
des souvenirs sont embusqués
dans les taillis de l'être. 

Dans ton coeur, une enfance
aux poings toujours vifs
martèle un temps qui cherche encore
où s'apprivoise la lumière.

[extrait de Iles de la Gargaude, Philippe Mathy, illustrations Anne Le Maître,
  paru ce mois d'octobre à L'Atelier des Noyers.]
 

mardi 25 septembre 2018

Blanc comme la neige





... Toi tu n’es plus qu’une ombre
et la neige a fondu que tu foulais naguère
et décembre s’annonce
et la neige nouvelle
bientôt recouvrira
sur les chemins aimés la trace de tes pas


Mais il reste ceci : tes pages 
               de silence
tes échappées de blanc
tes éclats de soleil


Quand le temps se suspend
comme un qui retiendrait
- un instant seulement –
     son souffle,
     son esprit,
     et son pas
     sur la neige.


(extrait de Blanc comme la neige, sur des peintures d'Hervé Espinosa, 
Atelier des Noyers, septembre 2018)

mercredi 19 septembre 2018

Matin / Supervielle


Sous la peau des ténèbres,
Tous les matins je dois
Recomposer un homme 
Avec tout ce mélange
De mes jours précédents
Et le peu qui me reste
De mes jours à venir.
Me voici tout entier,
Je vais vers la fenêtre.
Lumière de ce jour,
Je viens du fond des temps,
Respecte avec douceur
Mes minutes obscures,
Epargne encore un peu
Ce que j’ai de nocturne,
D’étoilé en dedans
Et de prêt à mourir
Sous le soleil montant
Qui ne fait que grandir.
 
Jules Supervielle, La Fable du Monde.
 

lundi 17 septembre 2018

Jardin de pierre




Au coeur d'un cloître de l'abbaye d'Orval (Belgique), 
un moine amoureux fou de Guillevic a créé un jardin zen. 

Force du lieu.
Force du vide.
Force des mots.